Jane Seymour Maitresse de Cérémonie des Nymphes d’Or du Festival

30 mai 2016 | Public

La Cérémonie des Nymphes d’Or du Festival de Télévision de Monte-Carlo sera présentée cette année par Jane Seymour, lauréate de deux Golden Globes et d’un Emmy, et actrice au long cours puisqu’elle a joué dans plus de 100 films au cinéma et à la télévision.


Jane Seymour, qui vient régulièrement à Monaco et au Festival de Télévision depuis des années (Nymphe d’honneur en 2000 et présidente du jury Film de Télévision en 2014) garde de nombreux souvenirs privilégiés de la Principauté et du Festival : « J’aime venir à Monaco pour le Festival car cela me permet de rencontrer nombre de mes pairs et de grands cinéastes, scénaristes et réalisateurs, confie-t-elle. Cela me donne en outre le privilège de voir des programmes de télévision internationaux que je n’aurais autrement pas eu la possibilité de voir. Et bien sûr, le fait de se trouver dans le cadre sublime de Monaco ajoute encore au côté merveilleux. »

Le fait de présenter la cérémonie des Nymphes d’Or l’enthousiasme, même s’il s’agit d’une mission très différente de ce qu’elle entreprend habituellement : « Ce n’est pas un rôle que j’ai l’habitude de tenir, mais il m’est arrivé de le faire précédemment, et c’est une opportunité agréable, souligne t’elle. C’est un grand privilège qu’on m’ait demandé de présider la soirée, et en même temps, je vais pouvoir parler un peu en français. J’ai vraiment hâte d’y être ». Mais si la maîtresse de cérémonie mène le bal, « ce sont bien évidemment les lauréats et les programmes extraordinaires présentés qui seront au centre de l’attention. »

Toujours très occupée, Jane Seymour vient de boucler une série de représentations de la pièce The Vortex à Singapour, et on peut la voir au cinéma dans Bereave Me Not et sur le petit écran dans la série Hooten and the Lady : « Bereave Me Not est un film indépendant que j’ai fait avec Malcolm McDowell, Keith Carradine et Vinessa Shaw. C’est un film dont je suis très fière. C’est très différent de tout ce que j’ai fait jusque-là. Le script est fabuleux et la distribution fantastique. Le film raconte l’histoire d’un homme qui apprend qu’il ne lui reste pas très longtemps à vivre et il décide de mourir seul, ne souhaitant pas parler de sa maladie à sa femme. Le jour de leur 40e anniversaire de mariage, sa femme disparaît et il doit donc vivre pour la sauver », ajoute-t-elle.

Hooten and the Lady est pour sa part « une nouvelle série d’aventure. Je joue le rôle de la mère de la Lady qui n’a absolument aucune idée de ce que fait sa fille. Elle la soupçonne de ne pas s’occuper de ses noces prochaines et de passer trop de temps avec Hooten, un garçon un peu cinglé, au lieu du jeune homme convenable qu’elle est censée épouser. J’incarne donc cette mère anglaise, plutôt excessive. »


Retrouvez Jane Seymour le jeudi 16 juin lors de la 56ème Cérémonie des Nymphes d'Or. Pour y assister, réservez votre e-ticket : ICI.

Partagez