6 anecdotes à connaître sur Sex and the City

20/01/2022

Série culte des années 90, Sex and the City a biberonné toute une génération avec les aventures libérées de Carrie Bradshaw, symbole de la trentenaire fashionista new-yorkaise par excellence. Et alors que la série fait son grand retour avec And Just Like That…il est temps de se replonger dans la magie de la série originale en 6 anecdotes.

La clause particulière de Sarah Jessica Parker
La clause particulière de Sarah Jessica Parker

C’est en 2016 et à The Hollywood Reporter que l’actrice a confié une chose : son contrat pour Sex and the City contient une clause bien spécifique : celle de non-nudité. Cette petite ligne sur son contrat stipule donc qu’elle ne peut pas apparaître nue pour le rôle de Carrie Bradshaw ! “J’en ai toujours eu une (...) Certaines personnes ont des listes légendaires de demandes. Comme avoir des bougies blanches dans leur loge. Je n’ai pas ce genre de liste folle comme ça, je ne demande que ça (une clause de non-nudité, NDLR)”, a-t-elle affirmé.

Des cocktails sans alcool
Des cocktails sans alcool

Sex and the City a incontestablement démocratisé l’un des cocktails les plus représentatifs de l’époque : le Cosmopolitan. Et pourtant, face caméra c’est naturellement un substitut que dégustaient les quatre héroïnes. “Les Cosmopolitans étaient fabriqués avec de l’eau, du colorant alimentaire ou du jus de cranberry”, a rapporté l’interprète de Carrie Bradshaw au magazine (cette fois) Cosmopolitan. “Le Ginger Ale était utilisé comme substitut au Champagne et le vin n’était que du jus de raisin”, a-t-elle précisé. Moins glamour, mais plus prudent !

Quatre jours avant la diffusion
Quatre jours avant la diffusion

C’est le moment où l’ultime épisode de la série a été terminé ! Si l’on en croit le magazine Marie Claire, le dernier épisode de Sex and the City aurait effectivement bel et bien été terminé seulement 4 jours avant sa diffusion à la télévision. Pour un timing serré, c’en est un !

De fausses adresses
De fausses adresses

Aussi mythiques puissent-elles avoir été, il semblerait bien que les adresses de Carrie, Samantha et Miranda étaient en réalité fausses… 245 East 73rd Street, 300 Gansevoort Street, et 331 West 78th Street ne mènent donc nulle part. Seule l’adresse de Charlotte, 700 Park Avenue existe bel et bien, mais l’adresse ne mène en revanche pas à son appartement. Un mythe s’effondre.

Le célèbre Tutu de Carrie Bradshaw…
Le célèbre Tutu de Carrie Bradshaw…

…N’a coûté qu’une poignée de dollars ! Et pourtant, c’est une des pièces les plus mythiques de la série. Si le prix exact diffère selon les sources, il semblerait bel et bien que les costumiers de la série l'ai payé moins de 5 dollars. Une aubaine !

Une série inspirée par la vraie vie
Une série inspirée par la vraie vie

Les fans de Sex and the City le savent bien : la romancière Candace Bushnell est à l’origine du roman du même nom, qui a inspiré Darren Star pour la série. Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que les personnages sont inspirés de vraies personnes ! Même Mr Big a été inspiré par un homme avec lequel l’auteure a vécu une histoire d’amour. Mieux encore, plusieurs anecdotes que l’on retrouve dans la série ont été vécues par les femmes de l’équipe de scénaristes.

Autres news

Accès rapide

À Propos

Créé en 1961 par le Prince Rainier III, le Festival de Télévision de Monte-Carlo est devenu le rendez-vous incontournable de toute l'industrie télévisuelle.

Historique

Un Festival engagé

Nos contacts

Le Triton, 5 rue du Gabian, entrée C
98000 Monaco

Tel : (+377) 93 10 40 60
Fax : (+377) 93 50 70 14